Co-Living et noble économie ! par Fabrice Simondi, co-fondateur de Vitanovae et de Co-Liv

Qui l’eut cru ? A l’heure de la distanciation sociale, jamais nos espaces de co-living ne se sont aussi bien portés! Aucun départ de nos résidents, rythme soutenu de réservations, et ce même pendant le confinement. Habitats partagés et Covid feraient-ils bon ménage ?

Même constat du côté de Co-Liv, premier do-tank international sur l’habitat partagé que nous avons fondé en 2016. Seules les versions hôtelières et peu abordables sont touchées par le virus. La plupart des espaces de vie partagés ont même offert un refuge solidaire et stimulant pour leurs résidents.

Nous en tirons donc cet  enseignement immédiat: la “noble économie” survit aux crises et s’en renforce. L’habitat abordable en ville apparaît plus que jamais comme une réponse à de multiples besoins de société.

Le co-living : un remède à la solitude et à la crise du logement ?

Nous serons 3 milliards de plus en 2050. 7 habitants sur 10 vivront en ville (contre 1/10 en 1900), malgré des loyers toujours plus élevés. Pourtant, plus de 30% des Français vivent seuls en moyenne. L’Association américaine de psychologie à Washington a présenté en 2017 les résultats de deux méta-analyses portant sur la santé des personnes souffrant de solitude. Les chercheurs ont conclu que l’isolement avait  un risque égal ou supérieur à d’autres facteurs de risque reconnus, par exemple l’obésité (responsable de 5,3 mort par minute et 2,8 millions de décès chaque année).

Je vous invite aussi à aller consulter sur le site de l’INSEE le dossier complet de votre ville. Vous y constaterez, sûrement avec surprise que dans la plupart des cas, 50% de ménages y vivent seuls et que les familles monoparentales représentent 5 à 10% des habitants et 10 à 20% sont des couples sans enfants. Elle est bien loin la carte postale des années 80 montrant une famille devant son pavillon avec la voiture et le chien!

Vitanovae, première société à mission dédiée au co-living 

Forts de ces convictions et après 20 ans d’entreprenariat à destination de l’innovation pour les  territoires, nous avons créé Vitanovae pour apporter au plus grand nombre les clés d’un habitat partagé, ouvert sur son quartier et éco-responsable. 

Nous sommes définitivement convaincus que la ville du futur est animée, transgénérationnelle et transociale. Ainsi, notre proposition de co-living ne s’adresse pas uniquement au jeunes travailleurs aisés. Nous construisons nos adresses comme des lieux à forte identité, abordables, ouverts à tous et vecteurs d’animation de quartier.

Notre objectif est de créer des offres résidentielles désirables et accessibles dans un écosystème vertueux à l’échelle d’un quartier.

Un cercle vertueux dans l’habitat

Le modèle économique de Vitanovae est simple. En mutualisant les surfaces, en créant des “communs” (de la buanderie, en passant par des salons partagés, des terrasses ou l‘accès à des Tiers-Lieux de quartier), nous augmentons l’intensité d’usage par mètre carré habitable.

Des initiatives à suivre…

Fabrice Simondi co-fondateur de Vitanovae et du think and do tank CoLiv

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s