L’entreprise contributive, moteur de performance

Prophil et Sparknews ont présenté le 28 novembre dernier, au cours d’une soirée en partenariat avec Les Echos, les résultats de leur étude conduite auprès des SBF 120, sur les nouveaux modèles de performances des entreprises.

Capture d’écran 2018-12-03 à 13.39.15.png

Prophil et Sparknews ont identifié les cinq leviers qui permettent de contribuer réellement à la pérennité de l’entreprise ET au bien commun – le second comme condition de l’autre.  Au coeur du sujet évidement : le mode de gouvernance. Car, si tout le monde veut innover, personne ne veut changer… Or l’Entreprise Contributive choisit d’aligner sa raison d’être et sa stratégie sur les faits scientifiques pour transformer son modèle économique dans le but in fine de ne générer que des externalités positives.

L’article dans les Echos relate cette soirée au cours de laquelle des entreprises comme C’est qui le Patron ou Carrefour avec Act For Food sont venues témoigner de leurs démarches. Claire Nouvian de Bloom est venue rappeler que les entreprises ne pourront plus s’affranchir longtemps des paramètres naturels

L’étude complète accessible sur le site de Sparknews accessible ici .

Merci Geneviève Ferone, Prophil – qui a a été la première à témoigner sur ce blog de sa vision de l’entreprise contributive – et Sandra de Baillancourt, Sparknews 😉

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s